Revel

Ville et Métiers d'Art

Bastide fondée en 1342, Revel est un haut lieu de la marqueterie.


Patrimoine et histoire

La bastide royale de Revel

La cité de Revel est fondée par le souverain Philippe VI de Valois en 1342. Cette bastide s’organise autour d’une place centrale où convergent les rues organisées en damier. Cette place aux galeries polychromes de brique, de bois, de pierre, est un véritable écrin pour une splendide halle médiévale.



La halle du XIVe siècle est une des plus vastes de France. La halle mesure 39 m de côté et est portée par 79 piliers de chênes. Elle est au cœur de la vie des revélois notamment le samedi matin où se déroule un des 100 plus beaux marchés de France.


L’ébénisterie et la marqueterie

L’ébénisterie est une spécialité revéloise perpétuée de générations en générations. Depuis l’installation d’Alexandre Monoury, en 1888, de nombreux ébénistes créent des meubles de grande qualité aux styles variés : Louis XV, Art Déco, Empire, contemporains... Revel est un véritable vivier d’artisanat d’art reconnu par le label Ville et métiers d’Art.


Un patrimoine au reflet de son histoire

Un florilège de styles architecturaux

La bastide de Revel s’est colorée d’édifices aux architectures et aux styles variés tout au long de son histoire. Ainsi, on peut découvrir de belles façades à colombages et des maisons à encorbellement des XVe-XVIe siècles, des hôtels particuliers du XVIIIe siècle, une église néo-byzantine, des Bains Douches Art Déco.



Le Beffroi de Revel de style néo-classique, date de 1834. C’est lui qui sonne l’heure à toute la ville. Le garde champêtre et crieur public y a vécu jusqu’en 1965. La tour précédente à colombages et en briques aurait brûlé en 1829. Elle avait plusieurs fonctions notamment celle de prison.



L’église Notre-Dame des-Grâces a été construite en 1350 juste avant l’édification des fortifications. Les Guerres de Religion ont détruit cette église à plusieurs reprises aux XVIe et XVIIe siècles. Elle a été reconstruite plusieurs fois notamment au XIXe siècle dans un style néo-byzantin avec un splendide parquet en chêne massif.



Un édifice particulier se dresse rue des Escoussières : la distillerie Get. Cette distillerie produisait une liqueur de grande renommée au goût subtil de menthe-poivrée. Un plan marketing est mis au point avec un terme anglais « Pippermint », un design unique. Ainsi est né le Pippermint Get 27 !


Une virée au marché de Revel

Venez le samedi matin pour profiter du superbe marché de Revel pour acheter de délicieux produits locaux. Seuls les producteurs peuvent exposer sous la halle !

Musée du Bois et de la Marqueterie

01

Le Musée du Bois et De la Marqueterie

Savoir-faire et artisanat

De la vie d’un arbre à la marqueterie, découvrez les métiers qui subliment le bois.

Pastel

02

Carré Bleu de Pastel, en Pays de Cocagne

La vie en bleu

Ce Maître teinturier issu des métiers du textile ennoblit les matières grâce au bleu pastel.

Beffroi de Revel

03

Le Beffroi de Revel, une terrasse sur la cité

A couper le souffle

Vous pouvez monter au Beffroi. Vue panoramique sur la Montagne Noire et Revel garantie !

Rigole de la Plaine à Revel

Le réseau de Riquet

Riquet s’installe à Revel, sur la place centrale en 1648. C’est depuis Revel qu’il parcourt le Massif de la Montagne Noire et la Plaine du Lauragais pour mettre au point un réseau hydraulique novateur qui sera composé de 2 rigoles.


La Rigole de la Plaine

Un captage sur le Sor datant du XIVe siècle menait l’eau jusqu’à Revel. Riquet propose de prolonger ce captage de 35 km jusqu’au Seuil de Naurouze. Ainsi les eaux de la Montagne Noire pourront remplir le Canal Royal du Languedoc.



La Rigole de la Plaine serpente à travers le Lauragais sous une voûte de verdure. Son chemin de halage est le lieu rêvé pour une promenade à pied ou à vélo grâce à sa piste cyclable de 14 km.


Le Beffroi

Cette tour municipale toise la ville du haut de ses 30 m de hauteur. Coiffé d’un clocheton où se trouvent les horloges et les cloches de la ville, il rythme la vie des revélois tout au long de la journée.



L’Office de Tourisme vous propose de découvrir l’histoire de la ville à travers le Beffroi tous les samedis matins. La vue s’étend de la Montage Noire aux coteaux du Lauragais en passant par les toits de tuile de Revel.


L’ébénisterie à Revel

Depuis l’installation d’Alexandre Monoury en 1888, ébéniste originaire de Versailles, cet artisanat est devenu une success story revéloise. La ville devient la capitale française du Meuble d’art au XXe siècle comptant 140 ateliers employant 700 personnes dans les années 30.



Le showroom Ebénistes et Créateurs présente les productions de meubles de style ou de meubles contemporains des ébénistes revélois. Le LEP du Bois et de l’Ameublement forme les jeunes venus de toute la France aux Métiers d’art : marqueterie, tapisserie...


Rigole de la Plaine

La Rigole de la Plaine fait partie du réseau classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1996. Elle est ponctuée d’ouvrages d’art. Le chemin de halage accueille cyclistes, joggeurs, piétons et pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle sur le GR 653.



Il est possible de descendre jusqu’au Lac de Lenclas et même d’atteindre le Canal du Midi sur un chemin. La piste cyclable permet de monter jusqu’au lac de Saint-Ferréol en toute sécurité sur un chemin dédié au cyclistes.


Revel aujourd’hui

Revel est le poumon économique d’un bassin de vie de 20 000 habitants. On y trouve beaucoup de commerces de détail. L’industrie agro-alimentaire contribue à cette vitalité avec des entreprises telles que Nutrition et Santé (Gerblé).


La fondation de la ville eut lieu le 8 juin 1342. Ce jour-là on a procédé au « planté de pal ». C’est un tronc d’arbre de la forêt défrichée qui a été planté dans le sol de ce terrain.



Puis, c’est à l’aide d’un cordeau que le plan de la ville a été dressé. D’abord les rues mesurant la même largeur selon un schéma en damier puis des parcelles mesurant la même surface.



Revel est une ville agricole riche grâce au terroir fertile du Lauragais. On pratique les activités de tannerie et de poterie. A la Renaissance, la culture du pastel apportera la prospérité à la ville.


Un peu d'histoire...

A partir du XVIIIe siècle, Revel devient une ville de filature et de soierie avec 200 métiers à tisser. L’invention d’un sirop à base de menthe en 1796 fait de Revel une ville de distilleries avec la distillerie Get Frères.



Devenue ville du bois au XXe siècle, Revel est toujours restée une ville dynamique dans son temps. Voilà pourquoi on retrouve à Revel un patrimoine varié et diversifié marqué par la patine de son histoire.