Patrimoine musical



Revel, Saint-Félix Lauragais et Sorèze peuvent s’enorgueillir d’être en possession d’un orgue rénové et susceptible d’offrir aux mélomanes les plus rigoureux des concerts extrêmement variés.
Ces trois instruments sont d’époques et de facteurs différents. Ils présentent une palette de sonorités très large ainsi qu’un vaste répertoire potentiel, allant de compositeurs du XVIIème à des musiciens du XXème siècle.
EN SAVOIR +
Historique de l’orgue de Sorèze

L’orgue a été construit entre 1732 et 1735 par François AUSTRUY et Louis BESSE dans la chapelle de l’ancienne abbaye bénédictine, l’abbatiale d’aujourd’hui. Elle servait alors d’église pour les moines, pour les élèves de l’école et pour les paroissiens de Sorèze.
C’est le facteur de MONTBRUN qui a assuré la partie musicale de l’instrument : c’est un orgue classique français, comportant 25 jeux sur trois claviers et un pédalier.

En 1867, il est déplacé dans la nouvelle église paroissiale. Thibaut MAUCOURT reconstruit entièrement cet orgue et lui donne son caractère romantique actuel. On peut donc parler «d’orgue de Maucourt».

Le 6 février 1975, l’orgue est classé à l’inventaire des monuments historiques du Tarn. En octobre 1994 un rapport de Michel BOUVART est très favorable et se déclare pour une restauration à l’identique. Mr SALS et HENRY, facteurs d’orgue à Entrechaux (84) se chargeront du travail en1999.

Composition actuelle :
 un grand orgue de 12 jeux ;
 un récit de 10 jeux ;
 un pédalier de 4 jeux et 32 notes.
 

Historique de l’orgue de Saint-Félix Lauragais

Contre le mur ouest, la tribune a été bâtie à la fin du XVIIIème siècle, dans le style néoclassique de l'époque, pour recevoir les grandes orgues construites en 1781 par le facteur d'orgue Grégoire Rabiny.

L'ensemble, classé Monument Historique depuis 1943, occupe admirablement l'espace disponible de ce mur pignon.
Les superbes boiseries sont de style Louis XV et Louis XVI ; le grand buffet compte 5 tourelles alors que le petit buffet ou « positif » en compte 3. Le tout est abondamment orné de motifs musicaux en bois sculpté et doré.

La partie instrumentale a mérité un classement spécifique en 1967 et malgré quelques remaniements anciens, l'instrument a pu être maintenu dans l'état de sa construction grâce aux dernières restaurations achevées en 1994.

Il se compose actuellement de :
 un positif de 50 notes et 10 jeux ;
 un grand orgue de 50 notes et 13 jeux ;
 un récit de 32 notes et 5 jeux ;
 un pédalier de 15 notes et 4 jeux.
 
Historique de l’orgue de Revel

C’est en 1856, dans une église entièrement remaniée et agrandie en 1829, que fut installé un orgue de choeur de 10 jeux construit par Théodore PUGET, facteur d’orgues à Toulouse. En 1861, Théodore Puget transforma l’instrument en grand orgue comprenant 24 jeux, 3 claviers et un pédalier.

La façade de l’église, au style composite et assez disparate, a été rajoutée en 1878.
Quatre ans plus tard, l’orgue fut démonté puis remonté sur la tribune actuelle par Jean-Baptiste PUGET, l’un des fils de Théodore, qui mit en place une nouvelle console des claviers.

En 1889, deux coupoles viendront couronner l’édifice religieux, sacrifiant ainsi à la mode du style néo-byzantin.
 

 

Réagir à cet article

Pour ajouter un commentaire

Publier un nouveau commentaire


Les commentaires sont limités à un maximum de 1500 caractères
Votre email ne sera pas visible.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
* informations obligatoires
> mentions légales
 
> retour haut de page
 
 
Régions Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées Union Européenne Unesco Logo Lauragais Logo Label Famille Plus
 Share | Logo Facebook Logo Twitter